Sélectionner une page

Demain c’est le 1er mai, la journée internationale des travailleur•ses.

Rappelons que si ce jour est férié c’est pour célébrer les grèves et manifestations internationales du mouvement ouvrier qui se bat depuis le XIXe siècle pour travailler moins et non pour fêter le travail salarié.

Dans le sillage de cette histoire qui nous donne de la force, marchons toutes et tous ensemble dans la rue :

✊contre la retraite à 64 ans,

✊pour arrêter de passer notre vie à la gagner,

✊pour une vie digne

✊pour une société du temps libéré de la tyrannie de la croissance et de la marchandise.

Après des rassemblements massifs, nous avons poursuivi la mobilisation malgré le passage en force de la loi retraites. Rendons-la inapplicable !

Ces derniers jours, nous avons humilié quasi quotidiennement ce pouvoir qui ne s’appuie plus que sur la force : rassemblements contre chaque ministre en déplacement jusque dans les gares, casserolades, coupures d’électricité même lors des matchs sportifs…

Le gouvernement espérait vite tourner la page de la réforme des retraites, avec ses 100 jours de pseudo apaisement ponctués de multiples attaques sociales contre les bénéficiaires du RSA, les sans-papiers de Mayotte, les droits des locataires, …

Offrons à ces usurpateurs cachés derrière leurs armes mutilantes et meurtrières 100 jours de révolte populaire et festive dont ce 1er mai peut être le déclencheur !

Lire +  PROJET DE FUTUR CHU : RÉACTION À LA RÉPONSE DU GOUVERNEMENT AU SÉNAT