Sélectionner une page

Madame Oppelt,

La semaine dernière vous avez associé Nantes en commun au Rassemblement national et dit que nous étions des extrêmes.

Vous agitez la peur des extrêmes quand vous soutenez un gouvernement qui atteint les extrémités des politiques autoritaires, antisociales et anti-écologiques.

Alors que vous parlez de construire des nouveaux logements à Nantes, vous soutenez dans le même temps un gouvernement qui en a fait l’une de ses premières victimes. Baisse des dotations aux logements sociaux, baisse des APL : votre bilan c’est l’augmentation des expulsions locatives, avec un triste record battu en 2018.

Votre gouvernement a fait des coupes dans tous les budgets sociaux : votre bilan c’est 400 000 pauvres en plus chaque année depuis 2017.

Votre parti reste sourd aux fractures de notre société. Depuis plus d’un an, les gilets jaunes s’évertuent à vous réveiller. Vous ne répondez que par la répression.

Nantes se souviendra longtemps de ses mutilés lors des dernières manifestations. L’usage du LBD, pourtant sanctionné par de nombreuses institutions internationales, est toujours une arme de prédilection dans la répression.

Si la violence policière existait avant votre arrivée au pouvoir, elle n’a fait que croître sans jamais être condamnée. Quand aurons-nous la vérité et la justice pour Steve ?

Vous semblez vouloir décliner dans notre ville l’autoritarisme de votre ministre de l’intérieur. En attestent vos propositions sur l’enjeu de la sécurité, tout droit sorties de “Black Mirror”. Proposer la surveillance vidéo de masse avec l’utilisation de drones est digne du gouvernement que vous soutenez.

Madame Oppelt, vous qui clamez le renouvellement, vous êtes le symbole d’un modèle politique qui usurpe la démocratie et le pouvoir des habitants.

Lire +  L'Arbre aux hérons: marchandiser "l'extraordinaire"

En 2017 vous promettiez vous consacrer uniquement à votre mandat de député. Les habitants connaissent maintenant la valeur de vos promesses. Pendant votre campagne, qui siège à l’Assemblée nationale ? Votre “nouveau monde” c’est la politique politicienne, celle qui se protège, celle qui retrouve sa place de députée une fois la campagne perdue. Celle de Blackrock, des homards et de Benalla.

La violence c’est l’extrême et elle est de votre côté. Nous voulons rassembler les Nantais·es quand vous aggravez, comme jamais dans l’histoire de la 5e République, les inégalités.

Nous voulons redonner le pouvoir aux habitants quand vous l’usurpez. Nous voulons l’écologie populaire quand vous prônez un capitalisme “vert”.